Hommage à Georges Lasserre, lu par Jacques Crouzel lors de ses obsèques

Résultats du 1er tour des élections législatives à Tamniès
12 juin 2017
manifestations à venir à Tamniès !!
16 juin 2017

(Portrait photo réalisé par Jacques Crouzel.)

Après Jacky, et Claude, l’ association du Renouveau du petit Patrimoine est de nouveau dans la peine…Voici le texte que Jacques a eu la gentillesse de nous communiquer :

 

« Georges, on ne restaurera pas ensemble la cabane du Pialet comme tu voulais le faire, on ne se retrouvera plus les samedis matins d’automne ou d’hiver avec nos pics et nos marteaux sous le soleil à façonner lauzes ou capels, mais on se souviendra de tout ce que l’on a restauré avec toi depuis plus de 8 ou 9 ans, cabanes, fontaines ou lavoirs, comment tous les citer ces noms qui sentent fort notre terroir auquel tu étais très attaché, Millaloux, Fontfeyre, Desbouygues ou Fontchaume, cabane qui fut ton ultime chantier et sur laquelle tu eus ton dernier regard de satisfaction pour une restauration aboutie.

Ton sourire discret et malin, ta modestie, tes petites blagues ou piques que n’aurait pas renié ton grand-père le fameux conteur « Genty », faisaient de toi une personne très attachante avec qui tous aimaient travailler, n’est-ce pas Paul, Jan, Pierre, Michel … ?

Tu fus élève à l’école de Saint Quentin mais auparavant  à celle de  Tamniès avec Mr Dupinet. Je me souviens de ta joie et de ta fierté lorsque tu avais, il y a deux ans, dans la cour de cette école, aidé les  enfants de nos communes et tes petits enfants, à façonner 2 petites cabanes en pierre.

Menuisier de formation et de métier, pour toi le bois était le matériau noble. Tu avais l’exigence du travail bien fait dans tes mains. Pour toi l’à peu près n’existait pas comme en témoignent tes portes de la fontaine du Castanet et de la cabane des Condamines qui ferment avec précision.

Georges, comment te dissocier des 2 autres amis qui nous ont quittés, Jacky Magnanou et Claude Lascombe ! Vous formiez tous les 3 une sacrée équipe de copains à blaguer en occitan entre 2 coups de marteau … que de souvenirs nous resteront !

Une page est tournée ; nous poursuivrons comme nos amis de Marcillac Saint-Quentin ou de Marquay nos petites restaurations, mais au bord d’un chemin, lorsque nous croiserons une cabane ou une fontaine où nous avons travaillé ensemble, nous aurons une pensée pour Georges Lasserre qui était notre ami. »

Comments are closed.